moussaka vegan prunillefee

Recette de la moussaka vegan.

J'adore expérimenter de nouveau domaine en cuisine ainsi qu'en pâtisserie, mais jusqu'à présent avec "mes trucs" ( dixit les autres) "végétals" ou sans gluten, je me suis quasiment toujours faite démasquée

( sauf pour le fraisier quand même... enfin pas par tout le monde )

mais rien ! C'est passé inaperçu ! Et pourtant moi même j'étais assez peu convaincue par la protéine de soja destructurée, déjà que je n'aime pas le tofu et que de toutes façons ,je ne force pas trop sur la consommation de soja ( même si on ne peut pas l'éviter) mais bon, pour aller aux bouts des choses, il fallait que j'essai...

collage moussaka vegan prunillefee

plat pour 4 ou 5 personnes selon les appétits :

j'ai mis à réhydrater 85 g de protéine de soja dans 5 fois son poids en eau tiède. Pendant ce temps ,j'ai fait cuire mes tranches d'aubergines légèrement arrosées d'huile d'olive au four ( bien moins gras que frit à la poêle et tout aussi bon ).

Ensuite j'ai fait revenir 15 minutes environ mes protéines dans une poêle avec huile d'olive, oignon, ail, puis sauce tomate et piment d'espelette, jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres.

Puis ,j'ai réalisé une béchamel végétale avec de l'huile d'olive, de colza, de la farine, du lait d'amande et de l'avoine cuisine . ( procéder comme une béchamel classique)

Pour finir ,j'ai dressé : une couche d'aubergines, de protéines en sauce , de béchamel jusqu'à épuisement, on termine par de la béchamel que l'on saupoudre de levure maltée pour le côté doré et puis c'est plein de vitamines B12 ...

C'était vraiment très bon ! une gourmandise validée par toute la famille .

Il faut que les morceaux de soja ne soient pas trop gros quand même...

Et puis ,je reste toujours sur la réserve par rapport au soja, tout du moins en consommation "très régulière et en quantité"

moussaka vegan prunillefee 2