Dscn8071

Ces gateaux sont incontournables de Pâques, on en mange durant toute la période pascale.

Je pensais à une tradition provençale, mais ,je n'ai pas réussi à trouver l'histoire de ces brassados, je suis très déçue, apparemment peu de personnes les connaissent. Cela fait même plusieurs années que ,je cherchait en vain la recette !

Ces anneaux sont parfumés à l'eau de fleur d'oranger ,ils sont entre le biscuits et la brioche, d'ailleurs ils s'achètent en boulangerie, la mienne en fait de très bons.

J'ai finalement déniché une recette.

Dscn8072

Brassados

Ingrédients (pour 4 ):

250 gr de farine, 1 c.à soupe de fleur d'oranger (la prochaine fois ,j'en mettrai 2 ) , 2 oeufs, 25 ml de lait, 25 gr de beurre mou, 50 gr de sucre (j'en mettrai aussi un peu plus), 40 ml d'eau tiède, 1/4 de cube de levure fraîche de boulanger.

En premier faire un levain avec 40 gr de farine,40 ml d'eau tiède,1 c. à soupe de sucre et le quart de cube de levure.Laisser lever 20 minutes.

Pendant ce temps mélanger tous les autres ingrédients.Puis ajouter le levain.

Laisser lever 2 heures.

former les anneaux puis les plonger 2 minutes environ dans de l'eau bouillante. Les égoutter et poursuivre la cuisson au four pendant 20 minutes à 180°C.

Les brassados doivent se manger dans la journée ,c'est là où ils sont le meilleurs. L'idéal est de les manger dés refroidissement. Pour cela prévoir de commencer la pâte environ 3 heures avant le moment du goûter.

***

Edit de l'après midi : Alors après avoir visité le blog de tiuscha, je me suis rendue compte qu'elle n'écrivait pas brassados avec la même orthographe que moi , mon orthographe, je ne l'ai pas choisie ,c'est celle que je vois depuis l'enfance dans les boulangeries ici. Du coup ,j'ai refait des recherches avec son orthographe à elle et du coup,j'ai trouvé pleins de liens de recettes et d'articles ! dire que ça fait des années que je cherche des renseignements et que je n'en trouve pas juste à cause d'un problème d'orthographe !! je tombe de haut !

donc Brassados ou Brassadeaux...

***

Un peu d'histoire :

Les brassadeaux ou gimbeleto, une patisserie très ancienne,  les jeunes mariés devaient s'en mettre un autour du poignet et faire une danse... Frédéric Mistral a même fait un poème sur ce thème.